Thambwe Mwamba lance déjà la présidentielle : "qui quiconque a pris la nationalité étrangère ne peut pas se présenter"

POLITIQUE

Thambwe Mwamba lance déjà la présidentielle : "qui quiconque a pris la nationalité étrangère ne peut pas se présenter"

Alexis Thambwe Mwamba, ministre congolais de la justice. Alexis Thambwe Mwamba, ministre congolais de la justice.

18 octobre 2016 | Par Chris Élongo

 

L'attaque semble bien être dirigée contre l'ancien gouverneur du Katanga Moise Katumbi. Mais, le ministre de la justice le jure, il ne vise personne. Quelques minutes seulement après la fin du dialogue, Alexis Thambwe Mwamba a défendu, devant la presse, la volonté du chef de l'État à respecter la constitution.

«L’accord est rédigé en français, le président partira une fois que le nouveau président est élu», a-t-il clamé. Et d'ajouter : «La cour constitutionnelle s’est prononcée. Il ne faut pas faire une lecture sélective de la constitution. Il faut lire la constitution dans toute ses dispositions».

Le ministre de la justice préparait, ainsi le terrain pour passer le message, à savoir, qu'il y a des candidats qui ne seront pas candidats. «Le président entend respecter la constitution et aussi la faire respecter par tous les autres, notamment l’article 10 qui dit très clairement que qui quiconque a pris la nationalité étrangère, n’est pas congolais et par conséquent ne peut pas se présenter demain aux échéances à venir», a assené Alexis Thambwe Mwamba.

Écoutez.

Le Centre d'Analyse et de Stratégies, CAS, en sigle, se met en place jour après jour.

À travers cas-info.ca, la branche information de notre bureau d'études en construction, nous nous employons à vous donner les meilleurs informations.

Pour résoudre les problèmes auxquels fait face de notre petite planète, il faut d'abord les comprendre.

Avec cas-info.ca, allez au delà de l'info.

L'APRÈS 19 DÉCEMBRE

Le débat

L'oeil de CAS-INFO sur le monde

Retrouvez les liens utiles de l'actualité internationale

Sélectionnés par Yvon Muya

Nous écrire et nous suivre

Facebook : cas-Info

Twitter : CAS-INFO

Courriel : casinfocanada@gmail.com