RDC : Katumbi appelle Joseph Kabila à prendre ses responsabilités

POLITIQUE

RDC : Katumbi appelle Joseph Kabila à prendre ses responsabilités

Moise Katumbi, ancien gouverneur du Katanga, candidat à la présidentielle en RDC. Moise Katumbi, ancien gouverneur du Katanga, candidat à la présidentielle en RDC.

23 Septembre 2016 | Par CAS-INFO

 

C'est le jeudi que l'ex gouverneur du Katanga s'est exprimé au lendemain des violences survenues à Kinshasa. Décrivant «le théâtre d'une vague des violences meurtrières, de répressions féroces et d'exactions  commises par des éléments de la Garde Républicaine, de l'armée et de la police nationale, sous les ordres de l'État»

Des mots forts adressés aussi à ceux de la majorité dont le discours haineux a conduit au saccage des sièges des partis politiques.

Pour Moise Katumbi, «ceux qui choisissent de se mettre au service d'un régime autocratique et sanguinaire devront répondre de leurs actes criminels».

Face à la vague de violence, l'opposant congolais a lancé un appel au sécrétaire général des Nations unies, à la Procureure de la Cour Pénale Internationale. Mais aussi aux États démocratiques du monde de faire en sorte qu'une enquête internationale permette d'établir les responsabilités.

Le dernier appel, l'ancien bras droit de Joseph Kabila le lance au chef de l'État.

« Il est aussi temps que le Président de la République prenne ses responsabilités. Au lieu de faire lire des déclarations légères et simplistes. il devrait s'exprimer sans détours sur ses intentions et assurer à la population qu'il ne briguera pas de nouveau mandat».

Condamné dans une affaire de spoliation immobilière qu'il rejette, Moise Katumbi est depuis juin dernier contraint à l'exil. Mais que ce soit le Vatican, Washington où Bruxelles, des voix s’élèvent pour exiger un dialogue incluant Katumbi et Tshisekedi, les deux poids lourds de l'opposition.

Un dialogue auquel Moise Katumbi se dit ouvert. À condition que les préalables du Rassemblement soit respectés et que les conclusions dudit dialogue respectent la constitution, les aspirations du peuple et la résolution 2277.

Le Centre d'Analyse et de Stratégies, CAS, en sigle, se met en place jour après jour.

À travers cas-info.ca, la branche information de notre bureau d'études en construction, nous nous employons à vous donner les meilleurs informations.

Pour résoudre les problèmes auxquels fait face de notre petite planète, il faut d'abord les comprendre.

Avec cas-info.ca, allez au delà de l'info.

L'APRÈS 19 DÉCEMBRE

Le débat

L'oeil de CAS-INFO sur le monde

Retrouvez les liens utiles de l'actualité internationale

Sélectionnés par Yvon Muya

Nous écrire et nous suivre

Facebook : cas-Info

Twitter : CAS-INFO

Courriel : casinfocanada@gmail.com