Lambert Mende sur France 24 : "il n'y aura pas transition, mais continuité de l'État"

POLITIQUE

Lambert Mende sur France 24 : "il n'y aura pas transition, mais continuité de l'État"

Lambert Mende était l'invité de l'émission Entretien sur France 24.Lambert Mende était l'invité de l'émission Entretien sur France 24.

12 octobre 2016 | Par CAS-INFO

 

On connaît le débat sur la transition et celui, très récent, sur le régime spécial énoncé par le Rassemblement. Lambert Mende tranche. Après le 19 décembre 2016, "nous n'appelons pas cela transition. La constitution parle de continuité de l'État".

Le porte parole du gouvernement était ce mercredi, l'invité de l'émission Entretien sur France 24. Il a évoqué la constitution pour rappeler que les résolutions du dialogue visent à trouver une solution sur la gestion de la période entre la fin du mandat du chef de l'État et l'élection de son successeur.

"Un accord est imminent, nous pouvons même l'annoncer. Il devrait être signer dans les jours ou les heures qui viennent", a rassuré le ministre de la communication et des médias. Tout en refusant de se prononcer sur une quelconque date de la future présidentielle.

Le président respectera la constitution, il n'a pas à se prononcer. Lambert Mende rejette de nouveau le procès d'intention fait à Joseph Kabila.

"les sanctions américaines [contre deux généraux de l'armée congolaise] sont inacceptables". Quand à la France [qui estime que la RDC est au bord de la guerre civile],"il faut éviter de mettre de l'huile sur le feu, de promouvoir les postures extrémistes avec des tels discours".

À eux, tous, y compris, la Belgique qui s'est vue appliquée "le principe de réciprocité" sur la limitation de visas, Lambert a fait savoir que la RDC récusait toute interférence extérieure.

"Nous sommes le produit d'une expérience douloureuse. Nous sommes le pays de Patrice Lumumba... Nous conseillons à nos amis de nous donner plutôt de conseils, d'éviter des injonctions, d'éviter des interférences. Parce que nous avons un passé suffisamment douloureux et nous ne voulons pas y revenir".

Le Centre d'Analyse et de Stratégies, CAS, en sigle, se met en place jour après jour.

À travers cas-info.ca, la branche information de notre bureau d'études en construction, nous nous employons à vous donner les meilleurs informations.

Pour résoudre les problèmes auxquels fait face de notre petite planète, il faut d'abord les comprendre.

Avec cas-info.ca, allez au delà de l'info.

L'APRÈS 19 DÉCEMBRE

Le débat

L'oeil de CAS-INFO sur le monde

Retrouvez les liens utiles de l'actualité internationale

Sélectionnés par Yvon Muya

Nous écrire et nous suivre

Facebook : cas-Info

Twitter : CAS-INFO

Courriel : casinfocanada@gmail.com